ÉCRIVEZ-NOUS :

Vaincre le stress et l’anxiété chez l’enfant

Vaincre le stress et l’anxiété chez l’enfant

Par Ginette Plante et Sylvie Moisan de l’AHTQ

On a beau dire que l’enfance est l’âge de l’insouciance, il n’en reste pas moins qu’on rencontre parfois et stress et anxiété chez les jeunes. Heureusement, comme pour les adultes, il existe des outils pour combattre cet état anxiogène et aider l’enfant à retrouver sa sérénité.

Même si on a tendance à croire que les enfants sont parfois « trop petits pour comprendre certaines choses », ils sont néanmoins de grands récepteurs. De ce fait, ils sont aussi sensibles au stress et à l’anxiété que leurs parents (si ce n’est pas plus). Car en plus de subir leurs propres situations de stress, par exemple à l’école, ils sont parfois témoins de celles de leurs parents (disputes, problèmes financiers, gestion du temps problématique, etc.).

En plus de laisser s’exprimer les enfants, d’amener un apaisement de leur angoisse en « les faisant parler », des méthodes simples s’avèrent très efficaces pour combattre le stress chez ceux-ci. Penchons-nous sur la relaxation par la respiration.
On remarque que les techniques de relaxation sont le plus souvent basées sur la respiration, pilier du bien-être et de l’équilibre. Tout comme la relaxation chez l’adulte, la relaxation pour enfant reposera avant tout sur des méthodes pour apprendre à mieux respirer, à bien respirer.

Voici une série d’astuces pour amener un enfant à « bien respirer » et se relaxer :

— Faites prendre conscience à l’enfant qu’il respire; donc, aidez-le à remarquer qu’il peut sentir de l’air passer dans ses narines ou circuler dans sa bouche.
— Apprenez-lui à « respirer consciemment » : que cela soit par le nez ou par la bouche, il doit sentir, avoir conscience qu’il inspire de l’air, puis qu’il en expire. Vous pouvez faire de petits jeux pour aider l’enfant à prendre conscience de la circulation d’air en lui, pour l’aider à ralentir sa respiration. Et plus il aura de longues expirations, et plus il s’apaisera.
— Optez ensuite pour des exercices de visualisation qui favoriseront le lâcher-prise et la libération du mental.

C’est d’ailleurs dans le but d’atteindre cette libération qu’on peut avoir recours à l’hypnose. En effet, la technique de l’hypnose permet de communiquer avec l’inconscient de l’enfant et chasser les mauvaises images liées, par exemple, à des cauchemars, à des terreurs nocturnes, ou encore à des phobies scolaires. L’important est de travailler à dégager de l’enfant ce qui s’est inscrit comme source de stress en lui, à changer ce qu’il perçoit au plus profond de son corps.

Une technique réellement opérante de gestion du stress et de l’anxiété chez les enfants consiste à combiner la relaxation hypnotique, avec suggestions, et une relaxation plus « typique », par la respiration.

Procurez-vous le script hypnotique (texte de relaxation) « Vaincre le stress et l’anxiété chez l’enfant ». 

À propos de l’Académie d’hypnose thérapeutique du Québec

Notre établissement propose principalement des formations à distance – avec soutien individualisé par courriel – permettant aux praticiens en hypnose d’élargir leurs connaissances dans leur domaine, de découvrir des techniques uniques et efficaces, et même de se spécialiser, et un service de coaching en hypnothérapie et relation d’aide. Vous trouverez dans nos cyberboutiques, DistributionDPA.com (spécialisée dans les outils hypnothérapeutiques) et MP3-auto-hypnose.com (offrant des MP3 pour usage privé), des produits de qualité supérieure, pour vos besoins professionnels ou personnels.